RAS I x

L’exposition Retour Aux Sources I propose un travail réalisé par des étudiants de l’École Supérieure d’Art de Cambrai, autour de l’œuvre Reactive Books de John Maeda, une pièce majeure du design d’interaction, produite dans les années 1990.

Depuis moins d’un an, le programme de recherche Retour Aux Sources (RAS) de l’École Supérieure d’Art de Cambrai(ESAC) puise dans l’obsolète pour réinventer. Véritable laboratoire d’informatique appliquée pour les arts, RAS consolide l’apprentissage du code libre à travers deux objectifs :
● Restaurer, augmenter des œuvres ou des dispositifs qui ont fait l’histoire de l’art numérique.

● Partager, valoriser et pérenniser les briques algorithmes qui ont permis la réactivation de ces œuvres.

Pour ce premier acte, les étudiants du programme de recherche se sont initiés à la création « post-analogique », autrement dit, une création ouverte, déjà là, qui prend en compte le patrimoine médiatique du XX e siècle (vidéo, télévision, disque, radio,…). Une série de dispositifs à ne pas considérer comme désuets, mais comme une ressource opérationnelle compatible avec la création numérique contemporaine. Cette approche collective des outils technologiques semble nécessaire au regard des discours qui soutiennent l’obsolescence programmée et l’immédiateté.

Fondée sur cette philosophie, l’exposition Retour Aux Sources I propose un travail autour de l’oeuvreReactive Books de John Maeda, une pièce majeure du design d’interaction, produite dans les années 1990. Reactive Books est un pack de CD ROM rassemblant nombre d’expérimentations graphiques modulables par le biais des périphériques d’un simple ordinateur (souris, clavier, microphone, webcam …). Les programmes de l’auteur n’ayant pas supporté l’évolution de la micro-informatique et des logiciels, l’oeuvre n’est plus praticable et n’est exposée qu’au Museum of Modern Art de New York, avec l’environnement fragile de l’époque (Power Macintoch).

Après un travail d’analyse, de rétro-ingénierie et de développement, l’équipe du programme de recherche propose un parcours d’une version restaurée des Reactive Books et un transfert de ses règles de design d’interaction sur une série d’objets analogiques désuets (oscilloscopes, TV, minitels).

https://www.designiscapital.com/programme/retour-aux-sources

04 novembre → Jusqu’au dimanche 8 novembre 2020 (14h > 19h),
au Mini Lab de la Maison Folie Moulin, 47 Rue d’Arras, 59000 Lille.
Entrée Libre.

Partenaires de l’exposition : Ministère de la culture (Direction Générale de la Création Artistique), Lille Métropole 2020 World Design Capital, l’Institut National de l’Audiovisuel (INA), l’atelier le HOOP, l’École Supérieure d’Art et de communication de Cambrai (ESAC).